Comment réduire la congestion sur l’Île de Montréal?

0
99
Source photo: Al-grishin et Pixabay

 

Selon Zacharie Goudreault: “Une étude réalisée à San Francisco a … dévoilé l’an dernier que les services de covoiturage commercial ont contribué à la croissance de la congestion routière à San Francisco dans les dernières années «en ajoutant des voitures sur les routes».”

Qui plus est, Mathias Marchal nous rapporte que le frais d’opération de la Société de transport de Montréal ont augmenté cinq fois plus vite que le nombre de kilomètres parcourus par la société de transport.  Par contre, les coûts d’opération de cette société auraient grimpé, croyez-le ou non, de 314% depuis 1966.  De son côté, le nombre de kilomètres que parcours les autobus et les métros a augmenté soit cinq fois moins vite.  Cependant, en un demi-siècle, le coût de chaque kilomètre parcouru par la STM a, pour sa part, fait un bond faramineux, de l’ordre de 163%. Pourtant, quand le service de transport montréalais était opéré par des entreprises privées, le coût de fonctionnement par kilomètre parcouru avait baissé de 17%.

La solution serait-elle la privatisation progressive du transport en commun? J’en ai discuté avec Jean-Ernest Pierre, l’animateur de l’émission Billet de retour diffusée sur les ondes de CJMS \ 1040 AM et de CPAM \ 1410 AM.

Merci de nous faire part de vos commentaires en bas de l’écran dans l’espace réservé à cette fin.

Éric Lanthier, chroniqueur politique et social

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here