La légalisation du cannabis ne règle pas le problème : il en crée d’autres

0
321

Source image: Elevationists

Eric Lanthier

L’exemple du Colorado et le rapport de l’ONU nous montrent que la légalisation de la marijuana ne règle pas tous les problèmes; au contraire, elle en génère de nouveaux.

En légalisant le cannabis, Justin Trudeau croit régler le problème. Cependant, l’exemple du Colorado démontre tout le contraire. Effectivement, le site sudouest.fr nous révèle que de nombreux incidents liés à la consommation y sont répertoriés. On y remarque notamment que la légalisation a eu une incidence directe sur le nombre d’hospitalisations d’enfants; ce qui n’est pas négligeable. Par ailleurs, même le ministre des finances du Québec considère que le Colorado ne doit pas être cité en exemple. Selon ses informations, les banques n’acceptent même pas les dépôts des commerçants qui vendent de la marijuana. Cela en dit long sur le sérieux des transactions effectuées autour du commerce du cannabis.

Ce n’est pas seulement l’industrie du cannabis qui n’est pas prise au sérieux; la substance elle-même n’est plus crainte par la population. On le compare à tort, à l’alcool. Or, selon le National Institute on Drug Abuse, la consommation de la marijuana diminue le Quotient Intellectuel des adolescents. De plus, elle cause des dommages permanents à leur cerveau.

En 2014, l’Organisation des Nations Unis a publié récemment un rapport mondial sur la question des drogues. Cette étude démontre que beaucoup de gens perçoivent la marijuana comme étant la drogue illicite la moins dangereuse. Pourtant, depuis 10 ans, on retrouve en Amérique, en Océanie et en Europe, un nombre grandissant d’individus qui ont reçu des traitements pour des troubles liés à l’usage de cette substance. Par conséquent, cette même étude démontre que dès que le sentiment de risque associé à la marijuana diminue, la consommation de cette substance augmente. Malgré que le cannabis soit vue comme inoffensif, l’étude de l’ONU révèle également que la grande majorité des infractions liées à l’usage des drogues concernent la marijuana.

Ainsi, il est faux de prétendre que la légalisation de la marijuana remplira davantage les coffres de l’État que ceux des criminels…

Pour lire la suite de cet article, je vous invite à cliquer: ICI

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here