L’Association des Églises Baptistes réclame la neutralité chez les parlementaires

0
96

Source image: Newswire

Le présent communiqué est disponible via la plateforme du groupe Cision

MONTRÉAL, le 28 sept. 2017 /CNW Telbec/ – L’Association d’Églises Baptistes Évangéliques au Québec (AEBEQ) est attristée d’apprendre que la ministre de la Justice a cédé à la pression de l’opposition. Pour l’AEBEQ, tout citoyen a droit d’exprimer dans le plus grand respect ses préoccupations à son représentant de l’Assemblée nationale. Le porte-parole de cette association d’églises rapporte ceci : « La démocratie se doit d’être ouverte et inclusive, que l’on soit de foi théiste ou de foi athéiste. Ce n’est pas parce que l’on croit en Dieu que l’on doit être exclu de l’arène démocratique. Nos députés doivent être les représentants de tous les contribuables, y compris des personnes de foi théiste. » L’AEBEQ réclame une rencontre avec la ministre pour s’assurer que l’article 4 de la section II du chapitre 1 du projet de loi 62 s’applique aux parlementaires.

SOURCE Association d’Églises Baptistes Évangéliques au Québec (AÉBEQ)

Renseignements : Éric Lanthier, 819.968.9994

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here