Le niqab : voiler la liberté de conscience ou question de bon sens

0
279

Source image: Flickr

Eric Lanthier

 

Le port du Niqab polarise les politiciens du pays : d’un côté on clame la liberté de religion et de l’autre celui que le droit civil soit identifiable publiquement; il y a donc une polarisation entre la conscience des uns et le bon sens des autres.

Du point de vue du maire Coderre, le port du Niqab n’est pas un symbole religieux, il est, à son avis, un symbole culturel. Pour sa part, le maire Labeaume va plus loin. Il voit ce vêtement comme un signe d’asservissement. D’un côté, je suis d’avis qu’un tel vêtement ne devrait pas être imposé à une femme; on ne le fait pas pour les hommes, ni même pour un animal, alors pourquoi l’imposer à une femme. D’un autre côté, je crois à la liberté de religion, de conscience et d’expression. Comment une société peut-elle respecter ces libertés si elle s’oppose majoritairement à ce type de vêtement ? telle est la question. Le dilemme se situe entre la conscience et le bon sens. Dans mon esprit la réponse est claire puisque les deux sont réconciliables mais, pour les politiciens, c’est une autre paire de manche; n’oublions pas, il y a des votes en jeu…

Lire la suite en cliquant: ICI !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here