Accueil 1040 AM Le spectacle de la mi-temps correspond-il à l’auditoire ciblé?

Le spectacle de la mi-temps correspond-il à l’auditoire ciblé?

1
51
Source photo: Ashraf Chemban et Pixabay

 

Le lundi 3 février 2020

Le spectacle présenté par Jennifer Lopez et Shakira a fait couler beaucoup d’encre. Était-ce trop sexuel ou non?

Selon Richard Martineau, le spectacle de la mi-temps était, cette année, une célébration de la sensualité : « Voici deux femmes dans la fleur de l’âge, deux femmes magnifiques, qui célèbrent la sensualité. »

Mike Gauthier et J. Balvin admettent que certaines scènes n’étaient pas appropriées Voici ce que nous rapporte Cédric Bélanger à cet égard : « […] Mike Gauthier reconnaît néanmoins que certains choix de mise en scène, dimanche soir, étaient discutables. Malgré l’allusion à son film Arnaque en talons, la danse-poteau de J. Lo était de trop, croit l’animateur… Idem pour J. Balvin, qui, amplement vêtu, a collé lascivement son sexe aux fesses de Jennifer Lopez. Ce sont quelques petites gouttes qui ont fait déborder le vase. »

Étrangement, la société québécoise se soucie des images qu’on envoie aux jeunes. Le problème, selon l’UFAPEC, c’est que : « Les médias sont, à l’heure actuelle, les plus grands distributeurs de références sexuelles… » D’un côté, on vise à atténuer l’impact de l’hypersexualisation des jeunes et de l’autre, on se soucie très peu des gestes et des images qui sont exhibés dans un spectacle destiné pourtant à la famille.

De son côté, le National Review a publié sur ses pages : « Les femmes ont été montrées comme des objets, faisant étalage de leur attrait sexuel juste pour exciter. »

Julie K. Brown, du Miami Herald, a émis un gazouillis qui dit essentiellement qu’elle n’a pas été choquée par le spectacle, mais qu’elle croit qu’il est temps que la femme montre son talent sans s’affubler de cette image d’objet sexuel.

Quelqu’un qui s’achète un billet au Centre Bell ou au Centre Canadian Tire pour voir ces deux stars, il s’attend à ce genre de spectacle, mais pour un Super Bowl, les organisateurs ont passé à côté d’un principe fondamental : Qui fait partie de notre auditoire cible? C’est simple, le Super Bowl est un événement familial. Or, un spectacle qui porte sur la sensualité ne s’adresse pas à ce genre d’auditoire…

J’en ai discuté avec Jean-Emmanuel Pierre, l’animateur de l’émission Billet de retour, diffusée sur les ondes de CJMS \ 1040 AM et de CPAM \ 1410 AM.

Merci de nous faire part de vos commentaires au bas de l’écran dans l’espace réservé à cette fin.

 

Éric Lanthier, chroniqueur politique et social

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here