Les femmes émettent plus de gouttelettes que les hommes

0
137
Source photo: Daisy et Adobe

Selon une étude allemande, un test a révélé que les femmes émettent plus de gouttelettes que les hommes.

Voici le contexte de cette recherche allemande menée pour évaluer la diffusion de gouttelettes lorsqu’on parle et lorsqu’on chante:

 

“… tout avait l’apparence de mauvaises nouvelles dans une étude démontrant que l’on émet et projette 4 à 100 fois plus de particules en chantant qu’en parlant.

Pour aboutir à ces chiffres, les chercheurs ont mesuré à l’aide d’un appareillage au laser le nombre de particules émises par huit chanteurs professionnels (quatre femmes, quatre hommes) et ont comparé les données avec celles recueillies lorsque ces individus respirent ou parlent. Les artistes chantaient à différentes fréquences et différentes nuances dans une large tubulure. Le compteur de particules placé à 60 cm de la bouche était en mesure de discriminer six catégories d’aérosols de 0,3 à 0,5 micron jusqu’à 10 microns et plus.

Pour la première fois, un test, qui a montré que les femmes sont plus émettrices que les hommes, abordait la question de la taille des particules. Cette notion est très importante en termes de recommandations de santé publique. L’inquiétude croissante de nombreux scientifiques sur la possible rémanence de charges virales sous forme d’aérosols (particules de moins de 5 microns) dans des lieux peu ventilés a en effet amené l’OMS, le 13 juillet dernier, à admettre le risque d’une transmission aérienne du virus.

À l’opposé des aérosols de faible diamètre, capables de rester en suspension dans l’air, le Dr Mürbe rappelle dans son rapport que « les gouttelettes, d’une taille d’environ 100 microns, tombent assez rapidement à terre, dans un rayon maximal de 1,5 m »…”

Cet extrait est tiré d’un article de Christophe Huss, publié le 23 juillet intitulé: Encore beaucoup d’incertitudes pour les choeurs et les chorales

Eric Lanthier, coach spécialisé en intelligence genrée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here