M-103: être ou ne pas être, telle est la question à débattre quant à la motion sur discrimination religieuse

0
244

Source image:  https://c2.staticflickr.com/6/5010/5359900150_d6fcc61a01_b.jpg

LE TOUR D’HORIZON

Cette émission s’adresse aux gens de foi et aux citoyens de bonne foi!

Édition du vendredi 17 février 2017

La motion M-103

Que, de l’avis de la Chambre, le gouvernement devrait :

  1. a) reconnaître qu’il faille endiguer (empêcher de s’étendre) le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population;
  2. b) condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques et prendre acte de la pétition e-411 à la Chambre des communes, ainsi que des problèmes qu’elle a soulevés;

    c) demander que le Comité permanent du patrimoine canadien entreprenne une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait

    (i) établir une approche pangouvernementale pour la réduction ou l’élimination du racisme et de la discrimination religieuse systémique, dont l’islamophobie, au Canada, tout en assurant l’adoption de politiques fondées sur les faits, qui soient d’application globale et axées sur la communauté,

    (ii) recueillir des données pour contextualiser les rapports sur les crimes haineux et pour évaluer les besoins des communautés touchées; le Comité devrait présenter ses conclusions et ses recommandations à la Chambre dans les 240 jours civils suivant l’adoption de la présente motion, pourvu que, dans son rapport, le Comité devrait formuler des recommandations que pourra appliquer le gouvernement afin de mettre davantage en valeur les droits et libertés garantis dans les lois constitutionnelles, y compris la Charte canadienne des droits et libertés.

L’Amendement proposé par les Conservateurs

Que la Chambre:

a) reconnaisse que la société canadienne n’est pas à l’abri du climat de haine et de peur comme en témoignent des événements comme les récents actes de violence insensée dans une mosquée de Québec;

b) condamne toutes formes de racisme systémique, d’intolérance religieuse et de discrimination à l’égard des musulmans, des juifs, des chrétiens, des sikhs, des hindous et des autres communautés religieuses;

c) charge le Comité permanent du patrimoine canadien d’entreprendre une étude sur la façon dont le gouvernement pourrait

(i) établir une approche pangouvernementale de réduction ou d’élimination de tous les types de discrimination au Canada, tout en assurant l’adoption de politiques fondées sur les faits qui soient d’application globale et axées sur la communauté,

(ii) recueillir des données pour contextualiser les rapports sur les crimes haineux et évaluer les besoins des communautés touchées; le Comité fera rapport de ses conclusions et recommandations à la Chambre dans les 240 jours civils suivant l’adoption de la présente motion, étant entendu que, dans son rapport, le Comité formulera des recommandations que pourra appliquer le gouvernement afin de mettre davantage en valeur les droits et libertés garantis dans les lois constitutionnelles, y compris la Charte canadienne des droits et libertés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here