Rehausser l’attrait pour l’enseignement

0
167
Source photo: Adobe

 

En 2016, l’Unesco révélait que pour répondre aux besoins actuels et à venir, il y a un manque à gagner de 69 000 000 d’enseignants à travers le monde.  En 2008 et 2018, tout près de 5000 enseignants ont démissionné au Québec.  Depuis 15 ans, la relève n’a jamais été aussi peu nombreuse à frapper aux portes de nos universités.  Sans compter qu’on parle d’une augmentation de 20% d’élèves dans nos salles de classes québécoises dans les 10 prochaines années.

La pénurie d’enseignants est définitivement plus grand défi de Jean-François Roberge. Qu’est-ce que le ministre de l’éducation du Québec doit faire pour régulariser la situation?

J’en ai discuté avec Jean-Ernest Pierre, l’animateur de l’émission Billet de retour diffusée sur les ondes de CJMS \ 1040 AM et de CPAM \ 1410 AM.

Merci de nous faire part de vos commentaires en bas de l’écran dans l’espace réservé à cette fin.

Éric Lanthier, chroniqueur politique et social

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here