Les garçons sont-ils plus fragiles que les filles?

0
124
Photo par Gappov sur Freepik

 

Les différences génétiques, hormonales et comportementales entre hommes et femmes influent sur leur santé. Dans la majorité des cas, la maladie et la mort touchent davantage les garçons.  En général, ils sont plus faibles en bas âge, plus malades, plus gras, sont davantage victimes d’accidents, meurent plus jeunes et qui plus est, produisent moins de spermatozoïdes que leurs grands-pères.

 

CHRONIQUE DU COACH À BILLET DE RETOUR

À voir à partir de 40 m en cliquant sur le triangle apparaissant sur l’image ci-dessus.

 

J’en ai discuté avec Jean-Ernest Pierre dans le cadre de l’émission Billet de retour diffusée sur les ondes de CPAM \ 1410 AM, le lundi 27 septembre 2021.

 

 

Merci de nous faire part de vos commentaires dans l’espace réservée à cette fin en bas de la page.

Éric Lanthier, coach spécialisé en intelligence genrée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here