L’impact économique de l’absence du père, partie 5

5
226
Photo par user26920287 sur Freepik

La lutte contre la radicalisation coûte des millions de dollars par année aux contribuable canadiens. Or, deux éléments caractérisent une majorité de jeunes hommes tentés à faire partie d’un mouvent radical ou terroriste: l’absence du père et le manque d’empathie. Au lieu de chercher uniquement à corriger le problème, serait-il pertinent d’investir également dans la prévention?

CHRONIQUE DU COACH À BILLET DE RETOU

À écouter à partir de 59:55

J’en ai discuté avec Jean-Ernest Pierre dans le cadre de l’émission Billet de retour diffusée sur les ondes de CPAM \ 1410 AM, le lundi 28 février 2022.

Merci de nous faire part de vos commentaires dans l’espace réservé à cette fin en bas de la page.

Eric Lanthier, coach spécialisé en intelligence genrée

5 Commentaires

  1. The next time I learn a blog, I hope that it doesnt disappoint me as a lot as this one. I imply, I know it was my option to read, however I truly thought youd have one thing attention-grabbing to say. All I hear is a bunch of whining about something that you might repair for those who werent too busy in search of attention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here